Juil 10, 2018
510 Vues

Guadeloupeennes salopes chaudes nues


Categories:
Amatrice black · Photos

On a trouvé en parcourant la Basse-Terre et la Grande-Terre, des guadeloupéennes salopes chaudes et prêtes à jouir. Les Gwada black sont sexy, surtout en commune. On sait que Pointe-à-Pître est plus cosmopolite que les autres communes. A Saint-Claude, Pointe-Noire, Le Moule, il y a ainsi des trésors de femmes noires belles et chaudes. Mais on a ici juste une sélection des guadeloupéennes les plus salopes du moment. On va commencer par celle qui tient le haut du pavé sur la première photo. C’est Claudine, une femme de 24 ans, originaire de Saint-François, qui travaille dans un restaurant la journée. Mais le soir, elle aime draguer les touristes et les amène chez elle pour se faire baiser sa chatte black. On la voit simplement en train de se masturber. C’est une photo prise par sa dernière cible, un homme marié de 53 ans, qui a littéralement craqué pour elle. Il risque le divorce mais il s’en branle total.

4 autres salopes jamais rassasiées

Les quatre photos ci-dessus, y a de la femme noire bien salope et surtout jamais rassasiée. Une jeunette de Baimbridge qui a commencé le sexe très tôt. De plus, on a aussi une renoi de Pointe-Noire aux gros seins dont la spécialité est aussi les hommes mariées. Quant aux deux autres, ce sont deux bombes sexuelles de Pointe-à-Pître qui ne couchent qu’avec des blacks. Les voir là, en bonnes guadeloupéennes salopes nues en train de se branler le minou, ça vous donne pas l’eau à la bouche ? Nous, en tout cas, on a été super chauds lorsqu’on a vu ses 5 salopes sexy et bien bandantes. Par conséquent, cela incite à prendre un aller-simple sur Air Caraïbes pour faire connaissances avec ses tchoins.
On accorde une mention spéciale à Marie, salope pointoise aux petits seins mais à la chatte super dilatée. Ne vous fiez pas à ce petit regard timide et effacé, lorsqu’elle a votre sexe entre les jambes, c’est le feu.

Catégories